ACAT

Action des chrétiens pour l’abolition de la torture

 

Notre mandat :

> Combattre la torture

> Abolir les exécutions capitales

> Protéger les victimes

Dans le monde entier.

Pour qui que ce soit.

Sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse.

En toute indépendance.

Unis dans l'oecuménisme.

Célébrer la réconciliation

Chaque année, la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens a lieu du 18 au 25 janvier, autour d'un thème proposé par des instances internationales. Cette année, le titre choisi était : " Nous réconcilier : l'amour du Christ nous y presse ", à partir du texte de l'apôtre Paul sur ce sujet (2 Corinthiens 5/14-20).

A Castres, depuis de nombreuses années, le groupe local de l'ACAT propose une célébration commune, étant donné que l'ACAT (Action des chrétiens pour l'abolition de la torture) a l'habitude de travailler en mode œcuménique toute l'année. Cette fois-ci, la rencontre s'est déroulée au Grand Temple avec la présence/participation de 35 personnes environ (membres de l'ACAT, amis et sympathisants, chrétiens de différentes communautés).

Au cours de la célébration, un mur de pierres a été érigé, chacune portant le nom d'une réalité qui fait obstacle à la réconciliation : abus de pouvoir, isolement, orgueil, persécution, communion brisée, intolérance, persécutions, division, manque d'amour, hostilité/mépris, fausses accusations, discriminations. Ce mur représente nos péchés, tout ce qui nous empêche d'aller vers l'autre. MAIS !... Après la prédication apportée par la pasteure Nadine Py, ces pierres sont devenues des éléments qui ont constitué une croix : c'est un symbole d'espoir qui peut trouver sa place dans toutes les situations où les divisions semblent insurmontables ; Jésus-Christ est plus grand que nos divisions ! Cette " visualisation " des obstacles qui peuvent être surmontés en Jésus-Christ a constitué un temps vraiment fort au cours de cette célébration.

Quelques jours plus tôt, un " échange de chaires " avait eu lieu : le samedi soir Nadine Py avait apporté la prédication au cours de la messe à Saint-Jean Saint-Louis et le dimanche matin Matthieu Salmon, diacre de l'Eglise catholique, avait apporté le message biblique au culte.

Bien entendu, on souhaiterait une participation plus importante de la part des membres des différentes Eglises, mais ceux qui ont participé à cette célébration proposée, préparée et animée par l'ACAT s'en souviendront avec bonheur !

P.M.

Légende des 2 photos : Le mur de séparation peut devenir la croix de la réconciliation.

 

Pour plus d'information : www.acatfrance.fr

 
Responsable du groupe : Claude ROUMIEU
05.63.35.19.65