Les Tribunes
 
 

La paroisse en 1840 croissait sans cesse ; un nombre toujours plus considérable de fidèles emplissait l'édifice à tel point qu'en 1846 on réclame instamment la construction d'un nouveau sanctuaire ou d'un deuxième temple paroissial, ou un agrandissement de celui-ci.

Et on demanda même à l'architecte de la ville de faire un plan et un devis ; ce projet toutefois ne fut pas mis à exécution.

Mais pour permettre à un plus grand nombre de fidèles de prendre place ici, on proposa la construction de tribunes latérales prises dans la hauteur des chapelles.

En 1855 ces nouvelles tribunes furent édifiées. Elles alourdirent l'aspect intérieur de temple et parurent diminuer encore son élévation.

Cependant de plus nombreux fidèles, grâce à ces aménagements, purent suivre le culte, surtout au moment des grandes fêtes et des cérémonies.

Pour cette construction des tribunes latérales, le Consistoire reçut de Préfet une subvention de 200 francs.

C'est pour éclairer et aérer ces tribunes que quelques ouvertures furent aménagées dans l'épaisseur des murs, non sans les protestations du propriétaire voisin qui exigea de très petites fenêtres, des barreaux de fer et des carreaux en verre dépoli.

 
Retour...