Le Musée du protestantisme

en Haut Languedoc

 

Le Musée du protestantisme en Haut Languedoc, créé en 1967, a été inauguré le 24 août 1968 par le pasteur Marc Bœgner, membre de l'Académie Française, en présence de Mgr Dupuy, archevêque d'Albi . Ainsi était concrétisé un projet ancien qui remonte au pasteur Camille Rabaud, l'historien, à la fin du XIXe siècle, du protestantisme dans l'Albigeois et le Lauragais, et à Gaston Tournier, industriel du délainage à Mazamet et prolixe historien, dans l'entre-deux-guerres, des Eglises du Désert et de leurs martyres et galériens.

C'est que Ferrières abrite ce que nous appellerions aujourd'hui un authentique lieu de mémoire du protestantisme régional : son imposant château (propriété privée, visites sur demande), situé à proximité du Musée et qui fut son premier écrin. Son seigneur, Guilhot de Ferrières, grand chef de guerre protestant, a été à trois reprises le maître de la ville de Castres (1562-1574). Au lendemain de la révocation de l'Edit de Nantes, la forteresse a abrité une garnison royale, puis a servi de lieu de détention pour les huguenots surpris dans les assemblées du Désert. Des graffitis tracés par des prisonniers pour la foi subsistent encore sur les murs des caves.
Ajoutons que Ferrières se situe au cœur de la montagne du Tarn, véritable poche du protestantisme, de Caraman à Anglès, de Revel à Lacaune, de Saint Amans à Réalmont. Les conditions étaient réunies pour installer dans le village un musée qui restitue la mémoire d'une communauté présente dans discontinuer depuis plus de 450 ans, en dépit des vicissitudes de l'histoire. Au terme de la visite, on devrait être à même de partir à la découverte d'un paysage granitique et montagnard qui conserve sa discrétion, voire son secret, avec son semis de hameaux, de " déserts " huguenots et de temples. Le bâtiment même qui abrite le Musée, une ancienne maison de paysanne, semble épouser de destin tourmenté et fidèle, avec sa succession de salles et de niveaux que le visiteur traverse à mesure que les siècles se déroulent sous ses pas et sous ses yeux.
Un projet de développement du Musée du protestantisme en Haut Languedoc doit aboutir dans les prochaines années. Il permettra notamment de mieux mettre en valeur les quelque treize mille ouvrages, images et objets du XVIe siècle à nos jours que possèdent le Musée et sa bibliothèque (un fonds en constante augmentation, par des dons, dépôts et achats), et de rappeler la place essentielle que la Bible et les livres ont tenue dans le développement de la Réforme. L'accent sera mis également sur les liens que la partie méridionale de l'actuel département du Tarn a jadis tissés, par l'intermédiaire de ses négociants, pasteurs et intellectuels réfugiés hors du Royaume, avec l'Europe de la république des lettres et du développement économique et industriel.
 
La visite du Musée est conçue comme une traversée de l'histoire religieuse et intellectuelle de la France et de sa laborieuse conquête de la tolérance à travers le destin de sa minorité calviniste. On retrouvera, bien évidemment, les grands traits de ce destin, mais aussi des spécificités qui donnent au protestantisme du Haut-Languedoc et à son Musée leur accent propre. La religion y est conçue dans ses aspects confessionnels et spirituels mais aussi comme une culture et une vision du monde qui alimentent des pratiques intellectuelles, politiques, voire économiques. C'est, en dernier ressort, une histoire de conflits et d'influences, d'adaptation et de fécondation entre une théologie et une culture, un christianisme et l'autre, une minorité et la société globale, que nous évoquons.
 
Le Musée est en relation, en particulier, avec :

* La Société de l'histoire du protestantisme français

54, rue des Saints Pères - 75007 PARIS
* Le service de documentation de la Fédération protestante de France 47, rue de Clichy - 75009 PARIS
* La bibliothèque de la Faculté libre de théologie

13, rue Louis-Perrier - 34000 MONTPELLIER

83, Boulevard Arago - 75014 PARIS

Le Musée participe au colloque annuel des Musées du protestantisme.

On peut trouver l'adresse des musées protestants sur le site :

www.museeprotestant.org
Le Musée travaille avec d'autres associations et collectivités au développement des sites touristiques et culturels, en particulier avec :
La Communauté des communes des Vals et Plateaux des Monts de Lacaune
81330 VABRE

Le Parc naturel régional du Haut-Languedoc

13, rue du Cloitre 34220 ST PONS DE THOMIERES
Un pôle culturel lié au protestantisme
Porté par la Communauté des communes va être créé ; le Musée sera un point d'appui important de ce pôle. Pour cela il sera construit des locaux plus adaptés aux fonctions du Musée (musée de collections et centre d'interprétation).
Le Musée
Reçoit des dons et des dépôts de livres et d'objets liés au protestantisme : dons et dépôts garantis par la qualité " Musée de France " du Musée.

http://www.mpehl.org/